Le rendement

Investir dans une résidence secondaire constitue un investissement sûr : en général, la valeur d’un bâtiment augmente au cours des ans. Parvenir à un rendement important prend évidemment un certain nombre d’années. Cependant, dans l’intervalle, il vous est loisible de louer votre bien, par exemple en tant que maison de vacances.

La location semble en effet être un bon plan. Outre la demande intérieure, hollandaise et française, la Belgique attire une clientèle croissante en provenance de l’Allemagne et des pays nordiques. La Belgique compte un nombre non négligeable de secondes résidences, dont environ 10.000 pour les seules Ardennes, mais toutes ne sont pas mises en location, loin s’en faut.

Le rendement dépend bien sûr de la valeur de la propriété. A titre d’exemple, le propriétaire d’une maison évaluée à 650 000 € (valeur du mobilier incluse à hauteur de 50 000 €) peut espérer engranger jusqu’à 45 000 € nets par an. Bon à savoir aussi : les formules de location de seconde résidence prévoient que les charges (énergie, nettoyage) sont à charge des locataires temporaires. Une maison occupée ne fût-ce qu’à hauteur de 25 réservations sur l’année assure déjà des rentrées substantielles.

Une augmentation de locations

Il est bien sûr possible de gérer soi-même les réservations, mais certaines sociétés spécialisées prennent en charge la gestion de la location. L’agence s’occupe du marketing au niveau mondial et le paiement des loyers avant l’arrivée des clients. En outre, elle donne des conseils pour optimiser le rendement. Cette sous-traitance est d’ailleurs un phénomène en augmentation. En 2014, NOVASOL a par exemple enregistré une augmentation très significative du nombre de locations de résidences secondaires, de l’ordre de 25 %. Catherine van Beek, Contract Manager, affirme que « 2016 s’annonce très prometteuse, entre autres en raison de la croissance des réservations anticipées ».