Bruno Colmant, économiste à la banque Degroof Petercam, nous éclaire sur les clés de gestion d’un patrimoine et nous dresse les tendances pour 2016.

Comment faut-il investir actuellement?

Tout dépend de l’horizon de temps et de la capacité de diversification des actifs. Le temps permet une prise de risque plus importante et la diversification permet d’atténuer le risque. Un individu ayant un montant modique à investir a intérêt à le garder liquide ou à l’investir dans des sicav très diversifiés.

Un autre individu, avec un horizon de temps plus important, peut avoir un portefeuille d’actions plus large. Un cycle boursier dure 8 ans, il faut donc en moyenne 8 ans pour que le risque soit rémunéré.

Quelles sont les tendances pour 2016 en termes de gestion du patrimoine ?

Ces dernières années, les marchés financiers ont été alimentés par la création monétaire des banques centrales. Or, immanquablement, cet afflux monétaire va se tarir.

En Europe, les banques centrales créent soixante milliards d’euros de monnaie par mois : c’est complètement inouï ! Les gens se sont accoutumés à cela alors qu’à l’atterrissage, cela risque de provoquer une confrontation réelle ainsi que de la volatilité sur les marchés.