• Valeur sûre

En regard des comptes d’épargne, qui ne rapportent plus rien, ou encore des actions en bourse, qui s’avèrent risquées, l’investissement immobilier reste une valeur sûre de nos jours. Beaucoup de personnes hésitent néanmoins à sauter le pas.
 

  • Gestion lourde

Devenir propriétaire d’un bien est en effet très souvent, sur le long terme, synonyme de lourdeur en termes de gestion : trouver un locataire, s’assurer de sa fiabilité et du paiement régulier de son loyer, etc. Dans le cas contraire, gare aux dépenses d’énergie inconsidérées : envoi de recommandés, engagement de procédures, etc. À cela s’ajoute le suivi technique du bien : réparer une porte cassée, un robinet qui coule, etc.
 

  • Déléguer

Aujourd’hui, question de se faciliter la vie, des sociétés spécialisées assurent une telle gestion, et ce en toute transparence. Elles peuvent s’occuper de tout : trouver des locataires pour occuper le bien, gérer les relations avec ceux-ci durant l’occupation, veiller à la maintenance technique, etc.
 

  • Bruxelles en point de mire

À Bruxelles, de telles sociétés sont d’autant plus séduisantes que la capitale de l’Europe attire un public nombreux d’expatriés en quête d’un appartement de service : ceux des grandes institutions internationales comme ceux des multinationales qui y sont implantées.
 

  • Locataires exigeants

Ce public présente diverses particularités. Il s’agit souvent de personnes qui ne restent à Bruxelles que de 6 mois à 2 ans. Elles souhaitent néanmoins disposer d’un logement de qualité et sont prêtes à consentir des loyers un peu plus élevés que ceux du marché résidentiel classique. En revanche, elles ne parlent pas toujours les langues locales et sont souvent beaucoup plus exigeantes en termes de qualité de services : lorsqu’elles rencontrent un problème, elles attendent une solution rapide. Dès lors, confier la gestion de son bien à une société disposant de collaborateurs multilingues et bons connaisseurs du marché constitue une solution judicieuse.