La grande différence réside dans le confort. Une maison passive permet d’y faire régner une température constante entre 18°C et 22°C tout au long de l’année sans pour autant nécessiter une installation de chauffage conséquente. En termes de performances énergétiques, elle est plus efficace qu’une maison ordinaire bénéficiant d’une isolation supplémentaire. 

L’objectif est d’y habiter en économisant le plus d’énergie possible tout en obtenant un confort d’habitation élevé: des températures agréables, un éclairage naturel, l’absence de nuisances sonores et une bonne qualité de l’air. C’est pourquoi l’on effectue entre autres un test d’infiltrométrie (blowerdoor) permettant de mesurer la quantité d’air s’échappant de l’habitation au cours d’une journée très venteuse.

Le surcoût pour une maison de rangée passive varie entre 5 et 15%, en fonction du choix des matériaux et de l’architecture. Mais ce surcoût est compensé par la facture énergétique extrêmement peu élevée d’une telle habitation: elle se réduit parfois à peine quelques euros par mois. Alors que les coûts de l’énergie ne cessent de grimper, opter pour une maison, un bureau ou une école passive, c’est faire preuve de prévoyance. Cela vous permet par ailleurs de réduire l’émission de CO2 de votre habitation aux trois quarts, ce qui est également bénéfique pour le climat.

Chauffer avec de l’air pur

Une maison passive permet de ne pas gaspiller la chaleur émanant d’un ordinateur, d’une télévision ou des préparatifs culinaires ou même la chaleur corporelle, tout en profitant jour et nuit d’un air correctement filtré. Les désagréables courants d’air froid provenant de fissures ou les zones froides près des fenêtres n’existent pas dans les maisons passives. L’isolation, la finition parfaitement étanche et le triple vitrage avec menuiserie passive en sont les garants.

Compacte, pas petite

Bien que les maisons passives soient compactes, cela n’implique pas pour autant qu’elles soient petites. La construction compacte concerne uniquement la forme de la maison. Un cube est plus compact qu’un bâtiment en L. Opter pour des volumes de construction compacts permet d’éviter les saillies onéreuses, les lucarnes ou encore le style fermette. Vous pouvez parfaitement construire une fermette passive mais dans ce cas, n’oubliez pas que toutes les parties saillantes du bâtiments doivent également être isolées ce qui ce qui nécessite des heures de travail supplémentaires.