Ainsi, la Région soutient la production d’électricité verte sur son territoire, via le mécanisme des certificats verts (CV). Les installations photovoltaïques ou de cogénération (production combinée de chaleur et d’électricité) sont principalement visées.

Qu’est-ce que les certificats verts ?

Les CV consistent en des titres électroniques librement négociables entre le producteur et les fournisseurs. Ils sont valorisés par les producteurs à hauteur d’environ 82 € par certificat. Tous les fournisseurs d’électricité doivent en acquérir un certain nombre pour satisfaire à leurs obligations légales annuelles (4,5 % de CV en 2015, 5,1 % en 2016).

Qu’est-ce que les garanties d’origine ?

L’électricité verte peut également être tracée par l’intermédiaire des garanties d’origine (GO) : une GO est octroyée pour chaque mégawatt-heure d’électricité verte produit en Europe. Les régulateurs sont les autorités habilitées à octroyer ces garanties aux producteurs. Ceux-ci les revendent ensuite aux différents fournisseurs. Enfin, les régulateurs vérifient que les fournisseurs disposent bien des garanties d’origine couvrant leur vente.

Comparer les offres

Par ailleurs, un simulateur permet à tout un chacun de comparer l’ensemble des offres proposées par les fournisseurs d’électricité et de gaz en Région bruxelloise :

 http://www.brusim.be

Ce comparateur présente également les pourcentages d’électricité verte pour chaque produit proposé aux consommateurs. Un outil très pratique pour faire le tri sur un marché diversifié aux offres multiples.