Prudence - La prudence s’impose dans le choix de l’architecte. Il s’agit de s’adresser à un professionnel qualifié disposant de toutes les autorisations requises pour exercer la profession. À cet égard, la seule liste officielle valide de ceux en droit d’exercer la profession figure sur le site web de l’Ordre des Architectes.

 

Attention - Une attention particulière doit être portée à la conclusion du contrat avec l’architecte. Doivent y être définis explicitement : sa mission, ses honoraires, l’estimation du budget, les droits et obligations de chaque partie. Un modèle de contrat type comprenant la liste des tâches pouvant être confiées à l’architecte figure sur le site mentionné ci-dessus.

 

Réflexion - Une réflexion doit être menée avec l’architecte sur ce que le maître d’ouvrage veut et recherche. L’architecte se doit ici de réfléchir aux changements éventuels qui pourraient intervenir à terme dans la structure familiale et/ou professionnelle de son client. Mieux vaut donc opter pour un projet modulable.

 

Transparence - La confiance entre l’architecte et son client passe entre autres par une parfaite transparence sur la fixation des honoraires de l’architecte. Ici, mieux vaut les fixer en fonction de la charge réelle de travail à accomplir.

 

Permis d’urbanisme - Lors de la conception du permis, le maître d’ouvrage doit faire part de tous ses desiderata ; l’architecte doit en tenir compte en fonction du budget du client et des contraintes urbanistiques. La procédure d’obtention de ce permis peut s’avérer longue. Bien que les gouvernements bruxellois et wallon se sont attelés à diminuer les délais, l’architecte et son client restent tributaires des procédures administratives.

 

Choix de l’entrepreneur - Pour une bonne exécution des travaux, la collaboration entre l’entrepreneur et l’architecte se doit d’être optimale. Dès lors, autant laisser à l’architecte le soin de conseiller son client dans le choix de l’entrepreneur. Une mise en concurrence est cependant nécessaire pour obtenir l’offre la plus avantageuse possible.

 

Contrôle des travaux - L’architecte a l’obligation légale de contrôler la bonne exécution des travaux, conformément aux règles de l’art et au permis tel qu’il a été délivré. Il conseille aussi son client lors des réceptions provisoire et définitive des travaux.