Des technologies innovantes, des designs modernes et de nouvelles possibilités d’intégration cherchent à faire du vélo électrique une solution avantageuse pour tout type de cycliste.

Les systèmes e-bike deviennent de plus en plus intelligents, souples et silencieux. Chez Bosch, Panasonic, Shimano, Impulse et Yamaha par exemple, l’unité d’entraînement est installée à proximité du boitier du pédalier ; le poids est ainsi maintenu au niveau de la partie inférieure du cadre, ce qui rend l’e-bike bien plus maniable. Les composants électroniques essentiels sont davantage intégrés à l’unité d’entraînement, ce qui assure la fiabilité du système, quelles que soient les conditions météorologiques. Une batterie lithium-ion puissante et des systèmes de changement de vitesse électroniques garantissent enfin un confort optimal à l’utilisateur.

Conditions de roulage optimales

Les performances des systèmes électroniques ont énormément évolué ces dernières années. La nouvelle génération d’e-bikes garantit un équilibre optimal entre autonomie, performance, poids et bruit. Selon la technologie la plus récente, des capteurs fournissent au système toutes les informations en termes de vitesse, de fréquence de pédalage, de couple et de position du pédalier. Le système e-bike garantit de la sorte un pédalage plus fluide et idéalement adapté aux conditions de roulage.

La nouvelle génération d’e-bikes garantit un équilibre optimal entre autonomie, performance, poids et bruit

Changement de vitesse tout en souplesse

Les systèmes de changement de vitesse assistés par ordinateur – par exemple, celui de Shimano - assurent des changements de rapports stables au moment le plus adéquat. Ce système va même jusqu’à tenir compte des mouvements du cycliste et détermine le moment optimal pour abaisser temporairement la puissance du moteur d’assistance au pédalage. La diminution temporaire de la tension de chaîne permet un changement tout en souplesse et sans le moindre accroc entre les vitesses.

Les e-bikes doivent aussi pouvoir changer de vitesse en toute circonstance, qu’il neige ou qu’il pleuve, en côte ou en pente… Un moyeu à vitesses intégré réduit la puissance pendant le temps nécessaire au changement de vitesse : le passage d’une vitesse à l’autre se déroule ainsi de manière extrêmement fluide. Les commandes sont également très simples, puisqu’il suffit bien souvent dans les systèmes les plus récents d’appuyer brièvement sur un bouton.

Autres fonctionnalités bien pratiques

Un système e-bike intelligent ne se limite pas à l’assistance pendant le pédalage. Le SHIMANO STEPS Di2 aide notamment au redémarrage et veille à ce que le système passe automatiquement à une vitesse inférieure, en cas d’arrêt. On peut ainsi repartir confortablement et en économisant de l’énergie.

Certains systèmes électroniques sont également équipés d’une assistance pendant la marche. La batterie fournit une puissance réduite pendant que l’on marche à côté de son vélo, ce qui se révèle fort pratique lorsque l’on doit pousser son vélo sur une pente raide – la sortie d’un garage souterrain par exemple.

Compact et léger

À la différence des vélos électriques de première génération, qui étaient particulièrement lourds et dont l’ensemble moteur-batterie était imposant, les nouveaux systèmes se révèlent compacts, légers et agréablement profilés. Les dimensions limitées du vélo contribuent à affiner sa silhouette et à le surélever par rapport au sol. Si l’on ajoute à cela la légèreté du concept et l’abaissement du centre de gravité de l’unité d’entraînement, on comprend aisément que l’e-bike moderne est beaucoup plus stable que ses prédécesseurs.

Des batteries fortement améliorées

De gros efforts ont été accomplis au cours de ces dernières années sur l’allongement de la durée de vie des batteries. Il est essentiel que les batteries fournissent encore suffisamment de puissance après des centaines de cycles de charge, et cela, quelles que soient les conditions, qu’il fasse chaud, qu’il fasse froid ou que l’on se déplace en terrain vallonné. En outre, il existe souvent différentes options de montage de la batterie sur le vélo, afin de répondre aux préférences de chacun. Enfin, la durée d’une charge a considérablement diminué : il est désormais possible de charger complètement une batterie plate en quelques heures.

Choix entre différentes positions d’assistance au pédalage

Dans le souci de répondre aux besoins et aux exigences d’un public le plus large possible, les e-bikes de nouvelle génération proposent différentes positions d’assistance au pédalage, allant des positions « éco » à « élevée ». Le mode « éco » est économe en énergie et permet dès lors une plus grande autonomie, tandis que la position « élevée » fournit davantage de puissance et permet des vitesses forcément plus élevées.