Découvrir les cerisiers du Japon

La période du printemps — celle des cerisiers en fleurs — est recommandée pour profiter au maximum des beautés naturelles de cet archipel composé de presque 7 000 îles. Un séjour de deux semaines permettra de parcourir le pays et de savourer pleinement les richesses culturelles et géographiques qui en font son charme.

Ainsi, l’idéal est de débuter le périple par Tokyo et ses environs. Hormis la visite de la capitale (une des plus peuplées au monde, avec ses 13 millions d’habitants), de nombreux temples situés dans la région témoignent à la fois de la tolérance religieuse et des fastes des puissantes familles de shoguns.

Un pays de contrastes

Après ces premiers jours, un passage s’impose dans la région du célèbre mont Fuji, point culminant du Japon. C’est de là qu’il sera possible de relier ensuite Kyoto en empruntant un train à grande vitesse qui vous amènera dans cette ancienne capitale impériale fondée en 794. Aujourd’hui, cette ville moderne aux larges avenues côtoie des temples et couvents très anciens, ainsi que des châteaux et sanctuaires impressionnants.

Mais le Japon a aussi été témoin des heures sombres de l’Humanité et Hiroshima est devenue le symbole des ravages de la guerre. Une visite au parc du Mémorial de la Paix contribue au devoir de mémoire, avant que la suite du périple ne vous emmène vers Osaka, dont l’époustouflante architecture contemporaine constituera une des dernières étapes de ce voyage au cœur d’un pays aux mille et un contrastes.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur : http://www.ictam.com/index.php