• Depuis peu, Christelle est District Manager chez Delhaize. Elle est la première femme à obtenir ce poste. Elle explique : « Lorsque je croise des collègues femmes, elles me disent être contentes d’avoir une District Manager femme. Peut-être y voient-elles aussi la possibilité de le faire un jour !» » Elle ajoute : « Je suis restée très féminine malgré cet environnement masculin. »
     
  • Pour Chloë, Director Business Performance Management, à la tête d’une équipe d’une trentaine de personnes, elle-même menée par cinq managers, travailler avec des hommes est une habitude. « Dans ma société, il y a une certaine parité dans l’entreprise mais le management reste encore très masculin. »

Le leadership féminin en adaptation

  • La nouvelle District Manager a développé une attitude de leader : « La clef est de rester soi-même, s’assumer en tant que femme. Il ne faut surtout pas essayer de ressembler aux hommes » explique-t-elle.
     
  • La directrice en charge du suivi de la performance de l’entreprise est du même avis." Je suis convaincue que la complémentarité des codes masculins et féminins crée beaucoup de valeur ajoutée pour l’entreprise. "

La flexibilité : une nécessité pas uniquement pour les femmes

  • Si de plus en plus de femmes travaillent dans la grande distribution, elles ne commencent que timidement à obtenir des postes à hautes responsabilités. Pourtant, une évolution semble être en marche selon Chloë : « Dans notre entreprise, on permet à certains employés de travailler à la maison. Certaines femmes peuvent donc mieux concilier vie privée et vie professionnelle. Toutefois, il reste encore des efforts à faire en termes de flexibilité au niveau des entreprises mais la société doit aussi évoluer dans ce sens. »