Éléments de réponse en se penchant sur un secteur en vogue : les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC).

Les NTIC évoluent très rapidement. Depuis 2010, on a vu l’arrivée massive des technologies mobiles, comme les Smartphones et les tablettes, mais aussi le développement de technologies comme le Cloud Computing, les outils collaboratifs et les réseaux sociaux, sans parler des évolutions en matière de sites Web, de systèmes de messagerie et d’applications diverses. Ces technologies ont un impact direct sur les métiers. L’informatique, il est vrai, est un domaine transversal : il touche tous les secteurs d’activité et toutes les fonctions. En conséquence, la maitrise des NTIC apparaît essentielle si l’on veut rester compétent dans son domaine.

De multiples formules de type court

Dès lors, pour garder leurs compétences à jour, les travailleurs, y compris les plus jeunes, et les demandeurs d’emploi ont tout intérêt à recourir à la formation continue. De multiples formules de type court - de quelques jours à quelques semaines - sont proposées sur le marché. Richard Roucour, directeur adjoint de Technocité, un centre de formation en NTIC à Mons et à Hornu, explique que « les demandeurs d’emploi constituent le public principal de ce type de formation, avec un pourcentage relativement élevé de jeunes. Ces jeunes ont en général un diplôme de type bachelier. Après un an de chômage, ils se rendent compte qu’ils ont des difficultés à trouver un emploi. Ils se tournent alors “de manière naturelle” vers une formation qualifiante qu’ils peuvent suivre gratuitement. »

Un grand travail à réaliser

En Belgique, tous les employés ont a priori la possibilité de suivre une formation continue. Richard Roucour : « C’est une nécessité pour les employés de manière générale, et pour les jeunes en particulier. Avec notre tissu industriel, tourné vers des PME, voire des TPE, il y a un grand travail à réaliser auprès des employeurs pour leur faire prendre conscience de l’intérêt de l’investissement quand ils envoient leurs employés en formation continue. Ces formations peuvent être suivies à des tarifs préférentiels éventuels ou grâce à des chèques formations dédiés aux entreprises. » La formation continue dans le secteur des NTIC donne d’excellents résultats : selon le type de formations, 70 à 100 % des stagiaires trouvent ou retrouvent un emploi.