Néanmoins, des systèmes modulaires moins chers et plus rapides à installer sont apparus récemment.

Bon nombre de seniors souffrent de problèmes de mobilité plus ou moins aigus. Même chez les plus mobiles, il y a des risques. On estime par exemple que plus d’un tiers des personnes âgées de plus de 60 ans chutent au moins une fois par an. Les personnes désireuses de rester à la maison doivent dès lors réfléchir aux adaptations nécessaires de leur logis pour vivre en toute sécurité, notamment à l’installation d’un monte-escalier.

 

Toujours sur mesure
 

Le prix d’un monte-escalier est avant tout déterminé par la configuration des lieux.

Un monte-escalier est toujours fabriqué sur mesure en fonction des spécificités des lieux : escaliers droits, tournants, en courbe, sur un ou plusieurs étages, pour l’intérieur ou l’extérieur. Jusqu’il y a peu, les monte-escaliers étaient construits en un seul tenant, ce qui nécessitait un délai de 6 semaines. Depuis peu, sont apparus des appareils qui combinent des composants standards, généralement moins chers, dont le délai de fabrication a été raccourci à 48 heures !

 

Pas de prix unique
 

Le prix d’un monte-escalier est avant tout déterminé par la configuration des lieux. D’autres éléments entrent ensuite en ligne de compte selon les options retenues : équipements standards ou de luxe, choix de couleurs - notamment du rail -, composants manuels ou automatiques pour le positionnement de la chaise ou des repose-pieds, etc. En outre, les fabricants prévoient au minimum deux commandes - une pour le bas de l’escalier, une pour le haut - et, dans certains cas, une télécommande.

Signalons que dans des cas bien précis, l’Agence wallonne pour une Vie de Qualité (AViQ) accorde des subsides pour couvrir les frais d’installation d’un monte-escalier.