Quels sont vos projets d’écriture ?

Bruno Coppens : « Je suis en pleine rédaction d’un second livre qui succèdera au "Ludictionnaire", sorti l’an dernier aux Editions Racine. Vu le succès du premier, nous avons décidé de nous lancer dans un deuxième tome. Définitions décalées, traits d’humour avec la langue française… ce roman est un vrai plaisir à écrire ! »

Que faites-vous en parallèle ?

B.C. : « Je poursuis mon émission "Un Samedi d’enfer" produite sur la Première, entouré de Pierre Kroll, Myriam Leroy et Nicolas Buytaers. C’est une belle aventure, nous nous y amusons beaucoup. Au niveau des spectacles, je suis en train l’élaborer la saison 2016-2017 qui promet de beaux moments ! »

Quel est votre moteur actuel ?

B.C. : « Mon énergie me vient des gens, du public, de la scène. Après deux heures de spectacle, je me sens dans un état particulier d’adrénaline et il me faut parfois deux bonnes heures pour redescendre sur terre ! L’énergie du public, des rires et des applaudissements recharge mes batteries et agit sur moi comme un véritable moteur. »